Copyright photo © Bertrand Vandeloise

Copyright photo © Damien Boisson

Inspiré par le dessin sacré, la bande dessinée et la culture des banlieues new-yorkaises, Raphaël est un artiste peintre au style organique découlant d’un nouveau paradigme.

Au delà du décor, du support et du modèle, Raphaël Kettani fait autant de l’atelier que de la rue un véritable lieu de vie et de création.

Issu du nouveau terreau créatif belge, il s’inspire du mouvement Cobra et de la figuration libre. Composé de tableaux aux lignes énergétiques et rythmées, son art s’exprime en plusieurs périodes, noire et blanche, couleurs, mythologique puis épurée.

Copyright photo © Patrice van Malder

Aventine (2013), Oeuvre extraite de la 2 ème collection.

Cette oeuvre est une des premières oeuvres de l’artiste Raphaël.
Simplicité et jeu poétique sont présents dans toutes les créations de cette période.

Autoportrait (2014), Oeuvre extraite de la 3 ème collection.

A l’occasion de sa toute première exposition, Raphaël veut marquer le coup et se dit qu’il serait bien pensé de créer un Autoportrait qui serait terminé au moment fatidique du vernissage. Le public est ravi de toutes les découvertes faites lors de cette première exposition et cerise sur le gâteau avec Autoportrait qui mesure tout de même 1m par 1m80.

Outside (2014), Oeuvre extraite de la 4 ème collection.

Quelques mois de recherche après l’exposition Chapter III, Raphaël Kettani créé Outside. C’est la première oeuvre de la 4 ème collection.

En janvier 2015, Raphaël réalise en une nuit cette fresque avec l'artiste Anthea Missy, à Bruxelles.

Copyright photo © Patricia Mathieu

Sirius (2015), Oeuvre extraite de la 4 ème collection.

Une des oeuvres les plus remarquée de la 4 ème collection, elle scintille comme l’étoile Sirius et annonce la 5 ème collection.

Pegasus (2015), Oeuvre extraite de la 5 ème collection.

Pegasus est la première oeuvre de la cinquième collection, elle représente Pégase.

Le sacrifice (2015), Oeuvre extraite de la 5 ème collection.

3 ème oeuvre de la cinquième collection, elle suit de près « Destruction Divine (2015) », qui comme elle, remportera un prix au concours Européen du ShowMeEurope.

Exposition à la galerie Marie-France Garnich, Anvers ( Janvier 2016 )

Pablo (2016), Oeuvre dessin extraite de la série "With a name".

Chaussure de l'artiste issue de la collection "Shoes your life".

L'arche de Noé (2017), Oeuvre dessin extraite de la série "Histoires du dessin".

Raphaël devant la galerie de La Clé, Paris, Octobre 2017.

Spectacle Grand Renard, la cité de La Fontaine sur la façade du Château de Villandry.

Photoreportage sur le phénomène Made in Street (2018), Paris

Copyright photo © Cebos Nalcakan

2013

Octobre

Nous sommes fin 2013, Raphaël vit à Bruxelles. Cela fait quelques mois déjà qu’il a mis fin à ses études de communication. Il n’a encore jamais peint de sa vie, dessine beaucoup et s’apprête à rentrer en section peinture en école d’art.

Seulement voilà l’école d’art, n’est pas comme il l’imaginait. Rapidement il se voit l’opportunité d’être éjecté  de cette école dans les règles d’un art nouveau.

Une seule chose compte maintenant pour Raphaël, honorer son nouveau statut d’artiste peintre qu’il vient de se donner à l’instant.

Pour ce faire, il lui faut peindre et exposer. L’aventure peut enfin commencer.

Novembre et Décembre

Raphaël désormais artiste peintre, travaille jour et nuit à l’élaboration de sa deuxième et troisième collection de peintures.

2014

Mars

Raphaël prépare sa première exposition. Elle se nomme Chapter III, une cinquantaine d’oeuvres y sont exposées. A savoir les oeuvres des première, deuxième et troisième collections.

 

Avril / Juillet

Les expositions s’enchainent et mise en place de la quatrième collection.
Raphaël a créé plus de 80 oeuvres.

Les bras de l’artiste souffrent et lui font connaitre ses limites du moment. Ils ont besoin de repos. Deux tendinites, une à chaque bras. Raphaël continue de créer malgré la douleur et cherche activement une solution à ce petit imprévu mécanique.

 

Novembre

Exposition à la Art-Beat Gallery, Bruxelles.

2015

Janvier

Nous sommes en janvier 2015, Raphaël expose à l’Association du Patrimoine Artistique de Bruxelles. L’exposition est un succès.

Les problèmes de santé liés à ses bras ne sont pas encore réglés et fatiguent l’artiste qui voit son corps de plus en plus comme un obstacle à sa vive création.

La création d’oeuvres de la quatrième et de la troisième collection continue.

 

Mars

Raphaël expérimente pour la première fois le Live-Painting, il peint devant un public. Ce qui sera répété de nombreuses fois par la suite.

 

Avril

Pegasus (2015), la première oeuvre de la cinquième collection voit le jour. Le projet, créer une vingtaine* d’oeuvres autour de la mythologie.

*A ce jour, plus de 21 oeuvres ont été créées.

 

Juin

L’oeuvre Destruction Divine (2015) remporte la deuxième place au concours de la Banca Montepaschi 2015, jeune création.

Troisième, quatrième et cinquième collections en pleines expansions.

2016

Janvier

Exploration d’Anvers avec l’exposition dédiée à l’artiste à la Marie-France Garnich Gallery.

Mai

Raphaël arrive à la première place du concours « Show Me Europe » avec Pegasus (2015) et Le Sacrifice (2015).

Juin

Bruxelles reste dans le coeur de l’artiste avec une exposition à la galerie Toison d’or et une exposition collective du nom Interstice à l’espace Moss.

 

Voyage à Vienne, Raphaël veut créer. Il développe donc une nouvelle technique sur papier, plus épurée, plus légère. Les premiers dessins Raphaël voient le jour.

 

Octobre

Raphaël créé le mouvement Nouvelle Primitive et l’exposition « Formes Sauvages » à la Cunst Gallery (Bruxelles) en collaboration avec l’artiste peintre David Zambrano.

Première oeuvre de la sixième collection : Mapuetos (2016)

2017

Mars

Exposition, Foire du mouvement perpétuel (Bruxelles)

Raphaël continue à étoffer la troisième, quatrième, cinquième et sixième collection gonflent et se développent, 150 oeuvres au compteur, dessins y compris.

Avril

Exploration des supports, Raphaël créé désormais aussi sur des chaussures, des vestes, des casquettes, des sacs, des tasses, etc …

Juin

Raphaël part en exploration du monde, il va dans un premier temps vivre à Paris.

Octobre

Première exposition à Paris à la galerie de la Clé.

2018

Septembre

Création du spectacle Grand Renard et les fabuleuses fables de La Fontaine de vie. Co-créé avec la metteure en scène Christine Renard. 

Premier Live Painting géant de l’artiste au château de Villandry, France.
Première diffusion géante des oeuvres de Raphaël sur les façade du château de Villandry.

Novembre

Raphaël met en place le #madeinstreet qui consiste à peindre dans la rue et partager la magie d’un atelier avec le public, peut s’appliquer dans tout espace public du monde.

Exposition #madeinstreet à la galerie Louchard, Paris

 

2019

Février

Deuxième exposition #madeinstreet à la galerie Louchard, Paris

 

Et après

Showtime.

 

Welcome to the jungle (2013), Oeuvre extraite de la 3 ème collection.

Après seulement 2 mois de recherche créative, Raphaël dévoile sa première oeuvre issue de la 3 ème collection. Elle souffle et secoue le spectateur. Welcome to the Jungle est puissante de par son mystère et de par sa complexité maitrisée.

Il était une fois dans l'ouest (2013), Oeuvre extraite de la 3 ème collection.

Oeuvre au parcours de création particulier, elle fut commencée en école d’art en Septembre 2013 et magistralement terminée en Atelier dès Décembre 2013. Technique et jeu graphique uniques en leurs genres.

Ballade dans la nuit (2014), Oeuvre extraite de la 4 ème collection.

Oeuvre réalisée en 2014. Parmi les premières oeuvres de la 4 ème collection, son déroulé créatif est unique.

Destruction divine (2015), Oeuvre extraite de la 5 ème collection.

Deuxième oeuvre crée au sein de la 5 ème collection. Cette oeuvre remporte la deuxième place au concours de la Banca Montepaschi.

Soulèvement céleste (2015), Oeuvre extraite de la 5 ème collection.

Oeuvre qui met en avant le Dieu de l’air Shou.

Fuego (2016), Oeuvre extraite de la 5 ème collection.

Cette oeuvre, avant tout passionnelle est intimement liée à Cupidon, Aphrodite et au couple magique et sacré. Cette oeuvre ne s’appelle pas « Fuego » pour rien.

Henri (2016), Oeuvre dessin extraite de la série "With a name".

Mapuetos (2016), Oeuvre extraite de la 6 ème collection.

Première oeuvre de la sixième collection.
C’est l’univers intérieur de l’artiste qui s’exprime. Elle est en couverture du livre « Le rêve de l’échelle » de l’écrivain Belge Patrick Lowie et est une des oeuvres majeures projetée et animée dans le spectacle Grand Renard et les Fabuleuses Fables de la vie, renommée La Cité de la Fontaine pour l’occasion.

La promenade (2017) issue de la collection "Table Raphaël".

Live painting, Anvers (2017)

Copyright photo © Bertrand Vandeloise

Raphaël et Christine Renard, Spectacle Grand Renard et les fabuleuses fables de La Fontaine de vie, Septembre 2018.

Copyright photo © Patrice van Malder

Extrait, spectacle Grand Renard.

Percée (2018) oeuvre peinture issue de la collection Made in Street.

La première oeuvre Made in Street. Elle est créée dans les rues de Paris.